« Le Collectif – tous acteurs de notre ville » rejoint la MRES !

En 2016, notre association a décidé de rejoindre la Maison régionale de l’environnement et des solidarités – MRES – et de s’inscrire ainsi dans un réseau associatif dynamique.

logo-mresLa MRES c’est quoi ?

La Maison régionale de l’environnement et des solidarités est une fédération d’associations engagées à promouvoir l’écologie, la citoyenneté et la solidarité. En 2016, la MRES compte 117 associations actives aux objectifs multiples qui se retrouvent dans une charte. Cette charte atteste d’une « référence commune au projet humaniste du développement durable ». Par l’organisation de la synergie entre les partenaires au bénéfice de tous les adhérents, les instances d’animation de la MRES ont une triple mission :

  • Culturelle via notamment le centre de documentation et le partage d’expériences associatives, l’objectif est de jouer un rôle intellectuel collectif : lieu d’échange, de concertation, de confrontation mais aussi de diffusion des savoirs et des pratiques ;
  • Citoyenne au service de la démocratie et de la laïcité, l’enjeu est de promouvoir l’esprit critique, l’action militante responsable, la réalisation des projets et l’évaluation des résultats ;
  • Solidaire par l’engagement aux côtés des victimes de la société productiviste, des racismes ou fanatismes religieux.

Les associations adhérentes ?

Parmi les associations adhérentes, plusieurs noms connus que nous avons croisé lors des Cafés citoyens andrésiens : Association droit au vélo – ADAV, les AJONC (Association des Amis des jardins ouverts et néanmoins clôturés), Virage-énergie (Club de réflexion pour sortir des énergies fossiles), le Jardin des bennes (repair-Café, réemploi, réduction des déchets), Les Voisins du quai (habitat participatif)… et des antennes locales de grandes asso : ATTAC, Greenpeace, Droit au Logement, Ligue des Droits de l’Homme… La MRES pilote aussi plusieurs actions comme le défi « Famille à Énergie Positive », des “Repair’Café”, ainsi que d’autres manifestations collectives telles que la “fête de la nature et des jardins”.

mres-rue-gosseletLa MRES, c’est où ?

La MRES c’est mres-asso.org/ et 23 rue Gosselet à Lille.

Pourquoi adhérer à la MRES ?

La demande d’adhésion répond à une triple motivation

  • concrétiser des liens qui se sont noués autour de valeurs communes au travers des Cafés Citoyens et d’autres événements (Défi “Famille à énergie positif”, accueil de conférence “Semaine des alternatives aux pesticides”…) ;
  • bénéficier de l’effet « réseau » : se rapprocher d’autres associations et apprendre de leurs expériences, grandir au contact de ce réseau dynamique et élargir notre visibilité, profiter des services de la MRES (documentation, communication…) pour valoriser nos actions ;
  • marquer résolument notre soutien pour le mouvement associatif régional porteur de valeurs humanistes, citoyennes et écologiques. Nous avons déjà eu l’occasion de signer des pétitions (cf. « en colère et mobilisé-e-s ») mais nous voulons aller plus loin.

Et parce qu’on est plus fort à plusieurs ! Surtout dans un contexte où les politiques régionales participent à fragiliser les associations environnementalistes en réduisant ou même supprimant leurs subventions. L’heure est à la mobilisation des toutes les énergies pour défendre le rôle des associations et du réseau de la MRES pour faire grandir les valeurs humanistes, citoyennes et écologiques.

Quel apport mutuel ?

La MRES « offre » une maison, un réseau des ressources. C’est d’abord une maison de 2500m2 à Lille qui partage les fonctions de lieu d’hébergement d’associations, lieu d’échange, d’animation, d’information… La MRES est ensuite un réseau qui participe à l’émergence de projets et groupe de travail inter-associatifs. Enfin, la MRES propose des ressources à ses adhérents, notamment via un centre de documentation dédié au développement durable, à l’énergie, à l’éco-pédagogie, la vie associative.

Nous participons déjà à un groupe de travail de la MRES sur l’urbanisme participatif et nous envisageons d’élargir notre investissement dans cette maison qui est maintenant un peu la nôtre !

 

Website Comments

  1. Christopher Liénard
    Répondre

    Bienvenue dans le réseau MRES!
    Juste une petite coquille dans l’article: l’adresse est le 23 rue Gosselet (d’où le nom de son journal: « le 23 »), et non le 43. 😉

Post a comment